juin6

Le 14 Juin dernier, AOL Les Opticiens a présent un tout nouveau genre de magasin à Antony (92). Ce nouveau point de vente sera donc la vitrine du plan « Transform’Atol 2016 -2020″. La coopérative axe son développement sur la digitalisation de ses points de vente. Elle met à disposition des outils digitaux pour faire vivre à ses clients : une nouvelle expérience connectée

« Nous souhaitons « premiumiser » le service pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs », affirme Eric Plat, PDG d’Atol.

Les magasins sont ainsi équipés d’une solution digitale « Atol Pro » déclinée en 3 applications :

  • Atol Diag aide l’opticien à mieux cerner les besoins du client grâce à une série de questions sur ses activités. Les réponses sont utilisées pour apporter des explications plus ludiques et pédagogiques sur le produit.
  • Atol Fit pour l’essayage virtuel de toutes les collections propres et partenaires de l’enseigne.
  • MyAdriana, lancée en janvier 2017, permet de personnaliser les montures de la collection Adriana. « On connaît un bon démarrage avec 15 000 montures vendues », fait savoir Xavier Buchet, vice-président d’Atol.

A l’horizon 2020, la coopérative souhaite également que tous les magasins soient équipés d’une colonne de prise de mesures.

 

Valoriser le service

Dès l’entrée en magasin, le client identifie clairement son parcours grâce à des codes signalétiques forts : l’atelier, visible de tous, rappelle les fondamentaux de notre métier et les linéaires sont modulables avec des rappels de marques. « Les montures sont disposées sur les présentoirs de manière à bien les mettre en avant et faciliter le choix des porteurs », souligne Eric Plat.

 

« Des codes dans l’air du temps »

Ce nouveau concept magasin a également été pensé pour créer une relation de confiance et de convivialité entre l’opticien et son client. Les tables de ventes en bois chêne clair sont disposées côte à côte, comme chez Apple, pour favoriser l’échange. Tous les ordinateurs sont également équipés du logiciel de point de vente AS3 utilisable sur tablette en magasin.

« Le mobilier est moderne avec des codes dans l’air du temps, tout en conservant le bleu d’Atol au fond du magasin. Notre ligne de conduite : favoriser la transparence et la convivialité en gardant cette dimension intemporelle. Dix mois de réflexion ont été nécessaires à l’élaboration de ce concept avec une problématique : comment souhaitons-nous accueillir le client ? Après avoir rassemblé toutes les réponses, il a été créé en 6 à 8 mois », a confié à acuite.fr Georges Duarte, directeur général chez UX In Situ, agence merchandising et design 100% retail.

Le déploiement se fera au rythme de 80 à 100 points de vente par an. « D’ici 2020, nous souhaitons que 400 à 500 magasins disposent de ce nouvel écrin », conclut Eric Plat. Ce nouveau concept s’inscrit enfin dans la tendance cross-canal : le client pourra commencer son pré-choix sur Internet, le concrétiser en magasin, et continuer ses achats complémentaires en accessoires sur le site.

 

Retrouvez cet article sur ACUITE

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

ipm