décembre7

La digitalisation est tendance avec des objectifs parfois différents même si l’expérience client est au cœur de l’évolution des points de vente. L’ère du digital est désormais bien ancré, tous les secteurs sont concernés par la digitalisation des points de ventes physiques…Les commerces se connectent et, au delà d’internet, ils mettent en place des stratégies digitales pour améliorer l’expérience client en magasin et faire face à leurs contraintes respectives. Les solutions de bornes tactiles et interactives sont multiples et doivent s’adapter à chaque problématique et usages client : fidélité, commande, paiement, distribution….

Revenons sur ces enseignes précurseurs qui ont osé le digital :

Boulanger a fait sa rentrée à Paris, en septembre, avec une stratégie cross-canal affirmée. Les écrans et bornes tactiles ont investi tout le magasin ! Ces bornes digitales offrent une expérience complète au consommateur qui peut consulter tous les produits disponibles au catalogue de l’enseigne, et non plus uniquement ceux exposés en magasin, et obtenir les informations nécessaires sur ces derniers.

En février, la marque de sous vêtement Undiz lançait son premier concept-store digital, « Undiz MAchine », avec des bornes tactiles et interactives en magasin : consulter le catalogue digital, commander son produit, le récupérer immédiatement en magasin, vérifier qu’il s’agit du bon article avec un système de lecture de puce RFID, et le payer sur place.

Plus récemment, c’est BNP Paribas qui se met au digital avec le déploiement d’un écran connecté doté du multi-paiement sans contact dans l’une de ses agences parisienne. Une innovation dans le monde de la digitalisation, du fait des nouveaux usages et scénarios possibles.

Dans le secteur du tourisme, c’est Thomas Cook qui innove avec une agence de voyage connectée. En adoptant une stratégie digitale, l’enseigne veut augmenter le trafic sur le lieux de vente et améliorer l’expérience client. La présence d’outils digitaux tels que les bornes interactives et tactiles sont au service du consommateur qui cherche l’inspiration et se projette dans son futur voyage.

Sephora a également ouvert, en octobre, un nouveau concept de magasin à Paris, « Sephora Flash », une boutique qui allie proximité et digital. L’offre physique est réduite en magasin mais l’ensemble des produits peut être exploré sur le catalogue digital disponible sur les bornes tactiles. Le client peut ensuite commander ses articles sur les bornes digitales. Aussi, tous les produits sont dotés d’étiquettes NFC qui donnent accès à des fiches produit. Une borne de distribution est également à disposition en sortie de magasin, elle permet au shopper de d’otbenir des échantillons avant de sortir du point de vente.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

ipm