Articles ‘tendance 2012’

avril1

borne-biométrique-sLe leader mondial de l’e-commerce cède aux évolutions des canaux de vente et vient d’ouvrir sa 1ère boutique française, au coeur du quartier latin de Paris. Amazon a toujours su innover et ce n’est pas étonnant qu’elle surfe sur la vague du multicanal.

Comme le dit Thierry Spencer dans son billet du 31 mars 2013, « La convergence et l’hybridation des canaux aboutit fatalement à ce que les pure players comme Amazon ouvrent des points de vente physiques ».

J’ajoute qu’il n’est pas étonnant non plus qu’Amazon innove dans ses services offerts en boutiques et notamment dans ceux qui nous intéressent chez Touch&Buy : les bornes tactiles !

Dans cette boutique est en effet proposée l’utilisation d’une borne tactile à… empreintes digitales…  Et oui !! Une innovation qui paraît impossible en France aux vues des craintes qu’elle peut susciter et peut-être aussi de nos moeurs un peu « conservatrices »… Néanmoins, identifier ses clients grâce à leurs empreintes digitales est bien possible, à Paris, chez Amazon ! Comme quoi, les services des solutions tactiles évoluent et le reste avec !

Thierry Spencer explique que « les vendeuses et vendeurs [...] proposent à chaque visiteur d’associer leurs empreintes digitales à leur compte client Amazon sur une borne AmazonFinger. Quatre dessins montrent le mode opératoire en magasin. Un simple tapotement sur une étiquette prix, et celle-ci affiche 3 boutons « ajouter au panier », « acheter en un clic » ou « télécharger ». En maintenant 3 secondes le pouce ou l’index sur le bouton, les fonctions s’activent (si vous êtes enregistré ou si vous avez activé le « one click »). »

Continue Reading

novembre26

Aujourd’hui, nous revenons sur un article paru sur le site emarketing.fr au début du mois : « Le commerce physique et les Français, c’est pour la vie ».

L’auteur nous rappelle que, malgré le boom du e-commerce, le magasin n’est pas mort, au contraire : « Le désamour des Français pour le commerce physique n’existe pas ».  Plusieurs chiffres en sont la preuve :

-          1% des visiteurs d’un site e-commerce effectuent un achat ;
-          55% des visiteurs d’un magasin physique effectuent un achat.

En effet le consommateur a toujours besoin de voir et de toucher le produit. La mise en ligne de produits tend donc à être un moyen pour les magasins d’informer leurs clients (prix, fiches produits, état du stock…) ou de les faire bénéficier d’avantages (promotions, possibilité de réservation…). Un moyen donc, d’étendre ses occasions de vente.

Continue Reading

octobre16

En cette fin d’année 2012 plusieurs grandes tendances semblent se dessiner concernant le futur du retail.

L’accent sur l’expérience d’achat : Les boutiques adoptent une approche résolument tournée vers le client qui se retrouve au centre d’une « shopper experience ». Le client reste plus longtemps dans des magasins très soignés (design) mais à l’espace réduit. La disponibilité des produits en point de vente est moindre. On va même, dans certains cas, vers des boutiques expo.

Continue Reading

ipm